PROJETS A VENIR

Actions à mener

Les besoins actuels de ce village sont de quatre ordres :

1) CONSTRUCTION D'UN COLLÈGE DE PROXIMITÉ

En fin de cycle, les élèves du primaire ne sont pas automatiquement admis au collège. Ils sont soumis à un concours d’entrée en 6ème. Ceux qui passent avec succès ce concours doivent partir du village pour le collège en ville où ils seront confrontés aux problèmes de solitude, d’hébergement et de restauration. Les parents, le plus souvent, très modestes, ne peuvent subvenir aux charges d’une location de chambre en ville. Les enfants sont livrés à eux-mêmes dans cette nouvelle aventure qui se terminent par l’abandon des études ou par des grossesses pour les jeunes filles. Selon les Ivoiriens, l’homme qui a faim n’est pas un homme libre.

Créer un collège de proximité, c’est donner une chance de réussite à un enfant du secteur rural ; c’est créer les conditions d’un encadrement et surtout d’un accompagnement scolaire pour permettre aux enfants dont les parents sont analphabètes de s’épanouir à l’école. Les statistiques montrent qu’un élève sur 1000 qui rentrent au primaire dans un village, franchit les portes de l’université.

Il importe donc d’offrir au village un collège avec des conditions pédagogiques adaptées aux spécificités locales : devoirs faits au collège avant de rentrer à la maison, des classes à effectif gérable humainement. En effet, les classes des collèges en ville dépassent facilement 80 élèves.

Le collège pourrait accueillir les élèves de 10 écoles (celle de Piandrou et des 7 villages autour). Pour commencer, il faudrait faire une classe par niveau, avec 60 élèves par classe. Soit, un bâtiment de 4 classes.

Coût prévisionnel de la construction: 30 000 euros

Le terrain est gratuit.

collège Piandrou
Collège Piandrou

UNE AMBULANCE

Prioritairement, le centre de santé a besoin d’une ambulance pour évacuer, en cas d’urgence, et surtout d’accouchement difficile, les futures mères et les patients au Centre hospitalier régional le plus proche.

MATÉRIEL ET MOBILIER SCOLAIRES

L’achat de mobilier et de matériel scolaire sont indispensables pour que les enfants soient scolarisés dans de bonnes conditions. Quelques travaux sont également nécessaires.

école Piandrou

UN LOGEMENT DE FONCTION POUR UN MÉDECIN

L’une des conditions posées par l’Etat de Côte d’ivoire pour affecter un médecin dans un village doté d’un centre de santé rurale est de mettre à sa disposition un logement de fonction. Le médecin est un fonctionnaire payé par l’Etat de Côte d’ivoire, et par conséquent, il ne sera pas à la charge des villageois.

Collège Piandrou

Nous avons besoin de vous !

Ressources pour financer ces besoins

Jusqu’à présent, l’Etat ivoirien participe à ces efforts par la rémunération des instituteurs, d’un infirmer et d’une sage-femme.  Le reste du personnel (aides-soignantes, matrones) est bénévole.

Les fonds investis dans les constructions proviennent des banquets et collectes ou des activités sportives organisés par l’association à Bordeaux. Des dons des particuliers et d’autres associations humanitaires ont également contribué à l’aboutissement de ce projet. Nous les en remercions !

Cependant, les moyens restent insuffisants pour faire face au paludisme et aux maladies liées à l’analphabétisme et au manque d’éducation sanitaire. Cette situation s’aggrave ensuite, par l’éloignement de Piandrou d’Abidjan (623 km) où se trouvent les grandes infrastructures sanitaires. A cela s’ajoutent de nombreuses situations d’urgence affrontées au quotidien tels que les accouchements difficiles, les accidents domestiques, les intoxications alimentaires, et les morsures de serpents.

 

Nous allons poursuivre la recherche des fonds permettant d’avoir le reste des services d’un centre de santé rural répondant aux soins de santé primaire, et amener progressivement le village de Piandrou et sa région à un développent socio-économique durable.

Nous rappelons aux donateurs qu’ils peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts.